Commune de Dirac
Site officiel de la commune de Dirac

MARS BLEU

UN MOIS POUR SENSIBILISER A L’IMPORTANCEDU DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

2ème cause de décès par cancer en France, le cancer colorectal est encore trop peu connu et dépisté. En réponse à cela, depuis 15 ans Mars Bleu est mis en place pour lutter contre ce cancer en sensibilisant le grand public à ses dangers. Parce que cette lutte démarre avant tout par le dépistage et la prévention, le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers – NouvelleAquitaine (CRCDC-NA) soutient cette opération et se mobilise activement durant tout le mois.
Toujours dans l’ambition d’augmenter la participation à ce dépistage, meilleure arme pour lutter contre le cancer, un projet d’ouverture d’accès aux kits de dépistage est en cours de déploiement.

Une réponse : le dépistage
Avec un taux de participation en Nouvelle-Aquitaine de 29% (moyenne nationale : 28,9%), le dépistage du cancer colorectal souffre encore beaucoup d’un manque d’appropriation de la part des personnes qui y sont éligibles.
Avec 43 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année en France et 17 000 décès, le cancer colorectal, aussi appelé cancer de l’intestin, est pourtant l’affaire de tous. Il touche 4 hommes sur 100 et 2 femmes sur 100, généralement après 50 ans.
« Le dépistage du cancer colorectal sauve des vies, de manière très simple. Il ne nécessite pas de rendez-vous avec un spécialiste, ni de patienter plusieurs mois d’attente. Il s’agit d’un simple prélèvement de selles, à réaliser chez soi, grâce à un kit fourni par un professionnel de santé, qui est ensuite à envoyer par courrier pour analyse. », explique le Dr Smith, Président du CRCDC-NA.
 

Si l’accès à un rendez-vous chez un médecin généraliste a pu être plus compliqué ces derniers mois en raison de la crise sanitaire, entrainant quelques retards de remise de kit, le taux de participation reste similaire aux années passées. Au travers de ses actions et campagnes de sensibilisation, le CRCDC-NA met tout en œuvre pour mobiliser davantage les populations concernées.
« Aujourd’hui moins d’une personne sur trois participe au dépistage organisé du cancer colorectal, alors que c’est le meilleur moyen pour l’éviter. », commente Benjamin Gandouet, Directeur du CRCDC-NA. « Pourtant, si la participation atteignait 65%, nous estimons que cela permettrait d’éviter 6500 décès de plus par an. » précise-t-il.

Une remise de kit de dépistage plus accessible
Le dépistage organisé du cancer colorectal s’adresse aux personnes entre 50 et 74 ans. Le CRCDC NA les invite par courrier, tous les 2 ans,
à retirer un kit de dépistage test chez leur médecin. Très simple à réaliser, le dépistage du cancer colorectal se fait au domicile, par le patient lui-même.
Dans le cadre de la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030 portée par l’Etat, visant à donner encore plus de place à la
prévention et aux dépistages, un projet est en cours d’ouvrir l’accès aux kits de dépistage.
Ainsi, dans les prochains mois le kit de dépistage pourra être récupéré par les personnes éligibles ayant reçu une invitation à se faire dépister, auprès des pharmacies (sur présentation de l’invitation) ou du site de l’assurance maladie Ameli.fr (pour les personnes déjà enregistrées, ayant déjà réalisé un dépistage).

Communiqué de presse – Mars Bleu 2022 / Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers – Nouvelle-Aquitaine
Mars Bleu en Charente
Taux de participation au Dépistage Organisé du cancer colorectal en Charente en 2021 : 34.9 %

/https://www.depistagecancer-na.fr/


Partager :
  • imprimer
  • mail